SNESUP - SNCS
Université Pierre et Marie Curie

Accueil du site > Actualités > Comité Technique du 6 décembre 2011

Comité Technique du 6 décembre 2011

lundi 12 décembre 2011, par fsu


Comme il est réglementairement prévu, le Comité Technique (CT) était convoqué à nouveau sur le projet de changement de statuts du PRES 2-4-6-Museum suite à l’avis unanimement négatif des représentants du personnel lors de sa présentation au CT du 24 novembre, qui avaient de plus adopté la motion suivante :

Le PRES P2-P4-P6-MUSEUM est une fondation de droit privée sans représentation des personnels ni des étudiants.

Il contrôlera :
- Une université (quasiment privée), et sa frontière étanche, I’IDEX qui regroupera une minorité de laboratoires d’excellence, des formations pour quelques centaines d’étudiants, triés, avec des droits d’inscriptions élevés
- Une université globale P2-P4-P6 perdant la moitié de ses moyens financiers au profit de I’IDEX mais inscrivant la très grande majorité des étudiants et supportant les laboratoires relégués.

La fusion des services administratifs accélérera le dégraissage » des emplois de fonctionnaires. Cette mise en place précipitée du PRES en décembre, sous la pression du ministère, est une négation de la démocratie, les élections par tous les personnels et étudiants de leurs représentants aux conseils centraux ayant lieu en janvier 2012.

Attaché(e)s au service public d’enseignement et de recherche, aux coopérations avec toutes les universités, nous refusons cette destruction de nos métiers et de nos statuts.

Le projet présenté ce 6 décembre était exactement le même que le projet initial. Après quelques échanges, le CT a logiquement voté à nouveau contre ce projet.

Un point sur le passage au nouveau système de paiement des repas au restaurant administratif a exceptionnellement été ajouté à l’ordre du jour à la demande des représentants du personnel.

Les représentants du CROUS invités ont présenté les informations suivantes :
- tous les soldes des cartes seront remboursés.
- de janvier à mars 2012, l’ancien et le nouveau mode de paiement seront possibles (en fonction des salles). Cela devrait permettre de minimiser le solde qui subsistera sur l’ancienne carte et pourra être remboursé à partir d’avril.
- la perte d’une carte moneo entrainera la perte du montant qu’elle portait.

Le problème de la caution qui avait été versée pour l’ancienne carte a été soulevé. Le statut exact de ce versement sera étudié avec l’université pour définir la suite à donner.

A cette occasion, les représentants du personnel ont découvert que la convention liant le CROUS et l’université sur la gestion du restaurant a évolué en 2011 sans que le CTP en ait été prévenu.

Sur le principe de l’utilisation généralisée par le CNOUS de la carte Moneo, le CT a adopté à l’unanimité la motion suivante : Le comité technique déplore le passage au système Moneo pour le restaurant administratif sans qu’il ait été préalablement consulté. Le nouveau dispositif est plus couteux et plus rigide que l’ancien pour l’ensemble des usagers notamment en cas de perte de la carte Moneo. L’imposition à un public captif du système de paiement Moneo qui est un échec auprès des consommateurs profite à des intérêts particuliers au détriment des usagers des restaurants

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette